Il est urgent de s’équiper d’un défibrillateur !

En France, une personne décède toutes les 7 minutes d’un arrêt cardiaque, environ 60.000 décès sont à déplorer tous les ans.

Notre taux de survie à la suite d’un malaise cardiaque est l’un des plus faibles du monde : 4% contre environ 40% aux USA où le défibrillateur automatique s’est largement répandu.

Au Japon le nombre de défibrillateurs en accès public a explosé, passant de 9.000 en 2005 à près de 90.000 en 2010, soit 4 défibrillateurs par km². Dans le même temps toujours au Japon, la survie sans séquelles neurologiques a été multipliée par 2 chez les patients.

D’aprés une étude en France le taux d’équipement devrait être d’au moins 1 défibrillateur pour 1 000 habitants, La France devrait disposer d’un total de 500 000 défibrillateurs alors que notre parc n’en a que de 30 000. Il y a un manque de 470 000 appareils .

La prise de conscience est déjà là , pour lutter contre ce fléau grandissant lié au stress, à la sédentarité et au vieillissement de la population, ou à l’alimentation. La mobilisation est générale et les initiatives sont de plus en plus nombreuses à pousser les entreprises et les administrations à s’équiper.

La lutte contre les arrêts cardiaques devient un enjeu majeur de santé publique . , .

Les formidables évolutions technologiques des grands industriels, en défibrillateurs DA , DAE , DEA , DSA , tels que les défibrillateurs Philips, Zoll , Schiller , Defibtech ,saver one etc…… ainsi que l’explosion des chiffres de mortalité par arrêt cardiaque, ont favorisé l’adoption du décret n° 2007-705, le 4 mai 2007, autorisant l’utilisation des défibrillateurs automatisés externes par toute personne, même non médecin, et modifiant ainsi significativement le code de la santé publique.

efficitur. mattis dolor. commodo nec quis, felis venenatis