Appel d'urgence 112La vérité sur le numéro d’appel d’urgence 112 !

Le 112, on entend tout et n’importe quoi sur lui ! C’est le numéro des secours depuis les portables mais pas pour les fixes ! Ça marche même s’il n’y a pas de carte Sim…!
Chaque jour dans mes formations, j’entends beaucoup de questions inappropriées et d’affirmations fausses de la part de mes stagiaires. C’est un numéro important et il mérite qu’on s’y intéresse un peu.

L’histoire :

Créé en 1991 par le conseil des communauté européennes, il a connu quelques problèmes pour être mis en service en France. La date de mise en service en France  a donc été reportée en 1996. Depuis 1997, lorsque l’on compose le 112, l’appel aboutit soit au 18 (Pompiers),   soit au 15 (SAMU) du département depuis lequel l’appel est fait. Depuis 2011, le 112 a remplacé également le 1616 pour signaler un accident maritime.

Quelques vérités :
  • le 112 est gratuit.
  • C’est un appel prioritaire. Normalement, il doit passer même quand les réseaux sont saturés.
  • Le premier réseau qui capte l’appel  a obligation de l’acheminer vers les secours 18 ou 15,  même si ce n’est pas mon opérateur.
Les erreurs :
  • Ça marche même sans carte Sim. FAUX ! cette fonction a été désactivée en France et dans quelques pays européens. Sans carte Sim, impossible de repérer l’origine de l’appel.
  • Si j’appelle d’un pays étranger (Europe), c’est dans ma langue que l’on me répond ! Faux ! C’est dans la langue du pays dans lequel vous êtes (mais c’est quelque chose que le conseil aimerait).
  • Le 112 ne remplace pas le 18 (pompiers),  ni le 15 (SAMU), ni le 17 (police).

Voilà !  J’espère que vous y voyez un peu plus clair !

leo. consectetur ut eget dolor. Donec Aenean ultricies sem,